Carte Calendrier
Budget Lectures Le site
Ecrire un message Consulter les messages
Carte & photos -> Moscou -> St-Petersburg -> Transsibérien -> Lac Baïkal -> Vladivostok Commentaires
Carte & photos -> Hokkaido -> Aomori -> Tokyo -> Mont Fuji -> Kyoto -> Nara Commentaires
Carte & photos -> Busan -> Temple Golgul -> Gyeongju -> Séoul Commentaires
Carte & photos -> Beijing -> Shanghai -> Tangkou & Mt Huang Shan -> Likeng -> Wuyuan -> Changsha -> Yangshuo -> Hong Kong -> Macao Commentaires
Carte & photos -> Hanoi -> Sapa -> Mt Fansipan -> Ninh Binh -> Hué & DMZ -> Hoi An -> Dalat -> Parc Cat Tien -> Ho Chi Minh City Commentaires
Carte & photos -> Phnom Penh -> Battambang -> Stung Sangker -> Angkor -> Ban Lung Commentaires
Carte & photos -> Don Det -> Pakse -> Tha Khaek -> Vientiane -> Luang Prabang -> Vang Vieng -> (Thaï) Bangkok Commentaires
Carte & photos -> Delhi -> Agra -> Jaipur -> Pushkar -> Bikaner -> Jodhpur -> Jaisalmer -> Udaipur -> Mont Abu -> Mumbai Commentaires
Carte & photos -> Dar Es Salam -> Zanzibar -> Moshi -> Kilimandjaro Commentaires
Agra: 06 - 09 décembre 2007

On est arrivé tôt le matin depuis Delhi. Nous avons fait le trajet en deuxième classe dans un wagon avec air conditionné. Le grand luxe. Le billet comprenait aussi un service de thé et d'eau ainsi que le petit-déjeuner.

A peine sorti de la gare d'Agra, nous avons été submergé par le brouhaha et assailli par les chauffeurs de rickshaws. Ce qui nous a sauvé est le "nouveau système" de réservation de rickshaw (prepaid reservation). Moyennant une petite commission, on paie un montant unique et plutôt bas pour un trajet donné. Cela évite de se faire plumer ou de devoir marchander pendant des heures.

On est arrivé tout près du Taj Mahal et nous avons trouvé un hôtel à 800 mètres à l'est de celui-ci. Nous avons été postérieurement très content de notre choix car nous étions dans le quartier le plus "calme" (le mot est tout relatif en Inde, surtout pendant la période des mariages).

Vu que nous voulions visiter le Taj Mahal tôt le matin et qu'il était déjà presque midi, nous avons décidé de dédier notre premier jour à la visite du Fort d'Agra. Nous sommes allés à pied vers le fort. Avant de le visiter, nous avons mangé dans un des seuls "restaurants" proche du site. Restaurant est un bien grand mot. C'était d'abord un hôtel, nous étions les seuls client et la salle était tellement sombre qu'il était difficile de voir se que l'on mangeait. Contre toute attente, nous avons très mangé même si c'était un peu lourd (les Indiens ont la main légère avec le beurre et la crème). Le plat était aussi étonnamment peu épicé, on a donc déduit que les légumes étaient frais et qu'il n'y avait pas besoin de couvrir le goût...

Le Fort d'Agra fut une grande surprise. On connaît Agra uniquement pour le Tah Mahal mais son fort vaut la peine que l'on s'y attarde. C'est un édifice imposant et superbe. Vu de l'extérieur, il s'agit d'une grande forteresse aux murs rouges. A l'intérieur, on découvre d'autres bâtiments en marbre très bien conservé. Le Fort a d'ailleurs servi de base aux anglais pour contrôler la région et une partie est toujours utilisée par l'armée indienne. On est resté longtemps dans l'enceinte du Fort car les sites fermés sont les seuls endroits calmes en Inde pour un étranger. Cette pause nous a permis de recharger les batteries avant d'affronter la billetterie de la gare.

En effet, pour être sûr d'avoir une place pour notre prochaine destination, Jaipur, nous avons acheté un billet en avance. On a donc rempli une fiche et mentionné une multitude de détails comme: lieu de départ, nationalité, nom, prénom, train voulu, âge, etc... Il faut en fait tout faire soi-même et même chercher le numéro et nom de son train sur les énormes panneaux d'affichage. Si la fiche n'est pas bien remplie, l'employé nous la retourne et on perd sa place dans la file. Après une longue attente et quelques dépassements par des locaux, on a finalement pu acheter nos billets.

On est revenu le soir à pied à notre hôtel. Sur le chemin, nous avons appris que le Taj Mahal était fermé le lendemain. Un comble! On voulait visiter le Taj puis partir le jour suivant en train. En raison de la fermeture, nous perdions un jour et devions changé les billets de train que nous venions d'acheter...snif.

Le lendemain, nous nous sommes donc rendus à la gare pour changer les billets de train et avons profité pour mettre à jour notre site internet. Le reste de la journée fut consacré à la découverte du village bordant l'enceinte du Taj. Historiquement et c'est d'ailleurs plus ou moins encore d'actualité, ce village abrite tous les artisans qui ont construit l'édifice et l'on maintenu au cours des siècles. Les rues sont étroites et sombres. Le brouillard, provoqué par les forts changement de température entre le jour et la nuit, accentue la particularité de l'ambiance. Et surtout, l'endroit est très pauvre et la majorité des bâtiments sont en très mauvais état. On ne s'attendait pas à trouver de un tel taudis à 200 mètres d'un des édifices les plus connus au monde. C'est dans une de ces petites ruelles que nous avons fait la connaissance d'un marchand de fruits très distingué et honnête qui nous a fournit en fruits durant notre séjour à Agra.

Le grand jour! Après la file d'attente pour les billets et celle pour la fouille corporelle, nous avons enfin pu découvrir le Taj émergeant du brouillard matinal. Il n'y a aucune légende. Tous les superlatifs entendus sont exacts, le Taj Mahal est simplement splendide. Il n'a pas pris une ride et son marbre resplendi comme au premier jour. La beauté réside aussi dans les détails, notamment les magnifiques mosaïques de fleurs en pierres précieuses incrustées dans le marbre blanc.

Si l'on tient compte du village-taudis entourant le Taj Mahal, ce dernier est en quelque sorte un lotus blanc jaillissant d'une décharge publique (le village est submergé par les détritus, comme une grand partie de l'Inde d'ailleurs). On va éviter de parler des odeurs...

On se lèvera le jour suivant à 04:45 du matin pour prendre un train à 06:15. Première mauvaise expérience avec le service ferroviaire, à peine arrivé à la gare, on a appris que notre train avait deux heures de retard. On a donc patiemment attendu dans le froid tout en buvant quelques "masala tea" (thé épicé indien) notre transport qui aura au final, trois heures de retard.

Nous retenons d'Agra:

  • Le Taj, le Taj et encore le Taj (un "must-see")
  • ... mais aussi le splendide Fort
  • ... et un peu moins le taudis à côté du Taj.