Carte Calendrier
Budget Lectures Le site
Ecrire un message Consulter les messages
Carte & photos -> Moscou -> St-Petersburg -> Transsibérien -> Lac Baïkal -> Vladivostok Commentaires
Carte & photos -> Hokkaido -> Aomori -> Tokyo -> Mont Fuji -> Kyoto -> Nara Commentaires
Carte & photos -> Busan -> Temple Golgul -> Gyeongju -> Séoul Commentaires
Carte & photos -> Beijing -> Shanghai -> Tangkou & Mt Huang Shan -> Likeng -> Wuyuan -> Changsha -> Yangshuo -> Hong Kong -> Macao Commentaires
Carte & photos -> Hanoi -> Sapa -> Mt Fansipan -> Ninh Binh -> Hué & DMZ -> Hoi An -> Dalat -> Parc Cat Tien -> Ho Chi Minh City Commentaires
Carte & photos -> Phnom Penh -> Battambang -> Stung Sangker -> Angkor -> Ban Lung Commentaires
Carte & photos -> Don Det -> Pakse -> Tha Khaek -> Vientiane -> Luang Prabang -> Vang Vieng -> (Thaï) Bangkok Commentaires
Carte & photos -> Delhi -> Agra -> Jaipur -> Pushkar -> Bikaner -> Jodhpur -> Jaisalmer -> Udaipur -> Mont Abu -> Mumbai Commentaires
Carte & photos -> Dar Es Salam -> Zanzibar -> Moshi -> Kilimandjaro Commentaires
Mt Abu: 25 - 28 décembre 2007

La station de montagne indienne...

Nous avons décidé de nous rendre au Mont Abu après Udaipur car ce village est une station de montagne. On voulait profiter de la nature pour nous entraîner avant d'aller grimper le Kilimandjaro en janvier au Kenya. Malheureusement... Incredible India again... les plans ont changé.

Le bus entre Udaipur et Mont Abu était étonnamment confortable. Vania n'en a pas vraiment profité car elle était dans un état déplorable. Elle a vomi dans le bus (vive les sacs plastiques étanches) juste avant d'arriver en station. Yvan a donc laissé Vania sur une pierre avec les sacs et est parti seul à la recherche d'un hébergement. Il faut préciser que l'endroit est apprécié des Indiens et la période de Noël est aussi celle des vacances scolaires (10 jours). Un hôtel a finalement été trouvé et Vania a pu sombrer sur le lit. Comme le titanic...

Vania a passé les 48 heures suivants dans la chambre. Ses deux seuls tentatives de sorties furent pour le déjeuner et à chaque fois, le retour fut très difficile. En plus, elle ne mangeait pratiquement plus rien à cause des douleurs abdominales. Le seul réconfort était la télévision satellite submergée par les films de Noël. On pensait qu'elle allait se rétablir d'elle-même après 1-2 jours à l'instar des précédents vietnamien et cambodgien. Ce ne fut pas le cas et Yvan est donc parti à la recherche d'un docteur le 3e jour.

La consultation fut rapide et coûta trois francs. Le traitement fut radical. Vania a été ramenée en jeep à l'hôtel accompagnée d'une infirmière. Elle a ensuite été mise sous perfusion pour la réhydrater et lui donner des antibiotiques. Pour couronner le tout, trois types de pilules à prendre durant les 4 jours suivants.

Mt Abu fut donc un site mémorable et dit autrement, un échec mémorable. Vania a passé trois jours au lit. Yvan a fait deux petites marches (ce qui a permis à Vania de voir quelques photos du lieu) et a profité du PC pour jouer dans la chambre pendant que Vania dormait. Snif... Difficile de faire pire comme entraînement pour le Kilimandjaro. En plus, c'est sûrement la première fois que Vania perd du poids pendant les festivités de Noël et qu'Yvan soit contraint de la forcer à manger des biscuits et du chocolats.

Un détail amusant pendant la consultation, le médecin a bien pesé ses mots en disant à Vania qu'elle devait se laver les dents au moins deux fois par jour. Cela en dit long sur certaines pratiques des Indiens quand à leur hygiène dentaire. On vous évite le discours sur les toilettes et leur manière de se laver mais on le raconte volontiers à notre retour à tous les amateurs de sensations fortes (~films d'horreur).

On quittera Mont Abu trois jours plus tard en bus pour descendre dans la vallée afin de prendre un train pour Ahmedabad.

Ahmedabad en bref

Le trajet s'est bien passé. Vania a pu se reposer mais elle a peu mangé et avait toujours mal à l'estomac. Elle a eu un malaise à la gare pendant que l'on achetait nos billets de train pour Mumbai et elle a du rester longtemps assise avant que l'on puisse revenir à l'hôtel. Après un moment de repos, nous sommes allé dans un restaurant dit "healthy" qui nous avait été conseillé par deux Suisses rencontrés à la gare. Mémorable...

Yvan a eu un très bon repas léger. Deux crêpes de farines de riz au yoghourt cuite à l'intérieur de feuilles de bananiers. Il n'avait pas trop faim car pendant que Vania dormait dans le train depuis Mont Abu, Yvan avait fraternisé avec une famille d'Indiens qui l'on bourré de sucreries en tout genre... ce qu'il "adore". Leur spécialité maison: des boulettes de farines au beurre avec beaucoup de sucre et de la poudre de noix de coco. Il a été très diplomatique.

De son côté, Vania avait commandé un plat de riz au légumes en mentionnant qu'elle était malade et qu'il fallait éviter le beurre ou tous autres corps gras car elle avait de la peine à digérer. Résultat: le serveur indien a dit "oui oui" et est revenu avec un plat de riz aux légumes qui étincelait le beurre. On a donc appelé le serveur et Vania lui a dit qu'elle avait demandé un plat sans beurre. Le serveur a dit qu'il n'y en avait pas mais lorsqu'on lui a demandé comment avait été cuit le riz, il a fait mine de vouloir reprendre le plat et de le changer pour un plat de riz simple. En gros, ce &%ç/(ç(/ de serveur "oui oui" confirmait notre soupçon mais ne voulait pas le dire. Vania a finalement eu un plat de riz blanc avec quelques petits pois. Le tout sans huile. Petite parenthèse: depuis que l'on est en Inde, on a l'habitude d'avoir nos mets gaugeant dans une huile de mauvaise qualité tantôt jaune, tantôt rouge, tout dépend des épices. Bref, après le paradis culinaire asiatique, l'Inde restera comme étant un enfer diététique et gustatif. Merci d'avance de ne jamais nous emmener dans un restaurant indien à notre retour.

Le lendemain, nous avons tenté une petite marche mais comme Vania n'était toujours pas en grande forme, on a finalement passé la matinée dans un cybercafé avant d'aller manger. Le repas fut mémorable pour Yvan car c'est la première fois qu'il a eu des légumes qui avaient le goût de ... légumes et pas d'huile. De son côté, Vania a toujours autant eu de peine à digérer son maigre repas, soit une soupe et des galettes de pain.

On quittera Ahmedabad en train pour Mumbai. Yvan a fait la folie de prendre les billets les plus chers. Attention, cela ne veut pas dire que l'on finit pour autant dans le wagon réservé au Maradja. Le wagon était pourri car vieux de plusieurs décennies. Seuls signes que les billets coûtaient chers: les vieilles télévision posées au-dessus des sièges, le souper compris dans le prix, l'espace entre les siège et la moquettes trouées.

Comme vous n'avez pas pu le lire, nous n'avons rien écrit sur la ville d'Ahmedabad car nous ne l'avons pas vraiment visitée. A première vue, cette cité de 4.5 millions d'habitants est très polluée et comporte peu de sites touristiques aussi splendides que les villes précédentes. On a surtout pu voir les nombreux enfants mendiants dans la rues et le bidonville existant le long de la rivière qui coupe la ville en deux.

Nous retenons du Mont Abu:

  • Vania sous perfusion
  • ...
  • ... et quand même quelques photos du paysages.