Carte Calendrier
Budget Lectures Le site
Ecrire un message Consulter les messages
Carte & photos -> Moscou -> St-Petersburg -> Transsibérien -> Lac Baïkal -> Vladivostok Commentaires
Carte & photos -> Hokkaido -> Aomori -> Tokyo -> Mont Fuji -> Kyoto -> Nara Commentaires
Carte & photos -> Busan -> Temple Golgul -> Gyeongju -> Séoul Commentaires
Carte & photos -> Beijing -> Shanghai -> Tangkou & Mt Huang Shan -> Likeng -> Wuyuan -> Changsha -> Yangshuo -> Hong Kong -> Macao Commentaires
Carte & photos -> Hanoi -> Sapa -> Mt Fansipan -> Ninh Binh -> Hué & DMZ -> Hoi An -> Dalat -> Parc Cat Tien -> Ho Chi Minh City Commentaires
Carte & photos -> Phnom Penh -> Battambang -> Stung Sangker -> Angkor -> Ban Lung Commentaires
Carte & photos -> Don Det -> Pakse -> Tha Khaek -> Vientiane -> Luang Prabang -> Vang Vieng -> (Thaï) Bangkok Commentaires
Carte & photos -> Delhi -> Agra -> Jaipur -> Pushkar -> Bikaner -> Jodhpur -> Jaisalmer -> Udaipur -> Mont Abu -> Mumbai Commentaires
Carte & photos -> Dar Es Salam -> Zanzibar -> Moshi -> Kilimandjaro Commentaires
Hoi An: 16 - 18 octobre 2007

Hoi An est une petite ville vietnamienne de 79'600 âmes. La ville est réputée être incontournable pour les touristes car elle a été épargnée durant la dernière guerre grâce à la coopération entre les Viêt-Cong et les Américains. Si la destruction n'est pas d'origine humaine, c'est malheureusement la nature qui prend le relais car l'endroit est constamment victime de typhons et les rues sont souvent inondées.

Nous arriverons à Hoi An en bus depuis Hué. On est parti de Hué à 14:00 pour arriver à Hoi An à 18:00. En gros, quatre heures pour parcourir 138 kilomètres... tout ce qu'il y a de plus normal pour le standard Vietnamien (à noter que le standard chinois était bien plus efficace). Les routes sont goudronnées mais ont quelques trous "gruyèriens". Il n'y a pas d'autoroutes et les bus adoptent la vitesse des scooters, soit en moyenne ~50km/h.

Comme d'habitude, le bus ne s'est pas arrêté au terminal mais devant un hôtel pour touristes étrangers. Comme d'habitude, nous n'avons pas avalisé ce système et sommes partis pour trouver un autre hôtel. Nous en avons trouvé un sans problème au tarif habituel (env. CHF 20.-/nuit) avec une petite piscine, cela au grand bonheur de Vania qui a pu aller nager matin et soir.

Le lendemain, nous avons visité le centre-ville, soit le quartier historique et charismatique de Hoi An. Malheureusement, plusieurs ombres au tableau. Inondation de toutes les rues longeant la rivière Thu Bon, rendant inaccessible une partie de la visite. Orages durant la journée, rendant le décor moins photogénique (après l'explosion du filtre de protection UV, on essaie d'éviter de noyer notre appareil photo, il a encore 6 mois à "tirer"...). Shops shops partout, majoritairement des boutiques de vêtements qui font des habits sur mesure. Si Hoi An est connue pour le quartier historique, elle l'est tout autant pour son statut de "capital du sur mesure à prix imbattable". Vania en a évidemment profité pour se faire couper un nouveau pantalon de trekking afin de remplacer le short qu'elle s'était fait voler à Hanoi.

Après une journée de visite, on n'a pu s'empêcher d'observer que Hoi An était quelque peu trop touristique pour nous et que son vieux quartier historique n'était pas si attrayant que cela. Si on enlève les shops, il ne reste effectivement pas grand chose...

L'autre attraction de la région est la cité abandonnée de My Son (rien à voir avec l'anglais "mon fils"), une ancienne cité du royaume de Champa. Le site est souvent comparé avec son équivalent Angkor pour le Cambodge, Ayu-thaya pour la Thaïlande, Bagan pour la Birmanie et finalement Borobudur pour l'Indonésie. On a donc réservé deux places dans un bus pour le lendemain. On s'est donc levé tôt, 05:30 pour profiter de la piscine avant de remettre la clé de notre chambre (car on partait le soir même pour Dalat) et prendre notre petit-déjeuner. Chose faite, on est arrivé au rendez-vous pour prendre le bus sous un ciel radieux annonciateur d'une magnifique journée après plusieurs jours de pluie. On a eu droit aux nuages noirs... My Son étant inondée, la visite a été annulée. On s'est donc retrouvé tôt le matin sans chambre d'hôtel et rien de prévu pour la journée hormis le bus de nuit pour Dalat.

On a donc revisité Hoi An, notamment les rues inondées qui ne l'étaient plus....

L'après-midi, on a attendu dans le hall de l'hôtel en discutant voyages avec deux Hollandais qui faisaient aussi un tour du monde de plusieurs mois.

Côté nourriture et après deux semaines d'expériences, on a été étonné de constater que l'on a jamais bien mangé dans les villes et dans les restaurants chers. Par contre, ce fut à chaque fois le paradis dans les cantines de campagnes (Sapa, Ninh Binh,... un régal). Notre plat favori: les épinards sautés à l'ail. Comme on en mange autant les deux, nous n'avons pas de problèmes de cohabitation car nous sommes sur le même indice olfactif.

Le soir venu, on a pris le bus pour Dalat pour un total de 20 heures de route avec un petit arrêt à Nha Trang. Tout cela assis car nous n'avions pas trouver de bus couchettes.

Nous retenons de Hoi An:

  • la visite du vieux quartier avec ses rues inondées
  • la piscine de l'hôtel et la superbe chambre
  • le nouveau pantalon de trekking de Vania sur mesure
  • l'ail...