Carte Calendrier
Budget Lectures Le site
Ecrire un message Consulter les messages
Carte & photos -> Moscou -> St-Petersburg -> Transsibérien -> Lac Baïkal -> Vladivostok Commentaires
Carte & photos -> Hokkaido -> Aomori -> Tokyo -> Mont Fuji -> Kyoto -> Nara Commentaires
Carte & photos -> Busan -> Temple Golgul -> Gyeongju -> Séoul Commentaires
Carte & photos -> Beijing -> Shanghai -> Tangkou & Mt Huang Shan -> Likeng -> Wuyuan -> Changsha -> Yangshuo -> Hong Kong -> Macao Commentaires
Carte & photos -> Hanoi -> Sapa -> Mt Fansipan -> Ninh Binh -> Hué & DMZ -> Hoi An -> Dalat -> Parc Cat Tien -> Ho Chi Minh City Commentaires
Carte & photos -> Phnom Penh -> Battambang -> Stung Sangker -> Angkor -> Ban Lung Commentaires
Carte & photos -> Don Det -> Pakse -> Tha Khaek -> Vientiane -> Luang Prabang -> Vang Vieng -> (Thaï) Bangkok Commentaires
Carte & photos -> Delhi -> Agra -> Jaipur -> Pushkar -> Bikaner -> Jodhpur -> Jaisalmer -> Udaipur -> Mont Abu -> Mumbai Commentaires
Carte & photos -> Dar Es Salam -> Zanzibar -> Moshi -> Kilimandjaro Commentaires
Ninh Binh: 12 - 13 octobre 2007

De Sapa à Ninh Binh en passant par Hanoi

On a quitté la "station touristique" Sapa pour la ville de Lao Kai où nous avons à nouveau pris un train couchette pour Hanoi. Le voyage s'est très bien passé et nous avons bien dormi. Seul hic, nous avons voyagé avec une personne âgée vietnamienne qui a fumé des cigarettes durant la nuit dans la cabine. On s'est donc réveillé dans un odeur de cigarette froide. De quoi rendre dégoûter même les fumeurs...

Arrivé à Hanoi à 05:00 du matin, on a du attendre deux heures avant que le guichet ouvre et que nous puissions acheter notre billet de train pour Ninh Binh. On a donc eu droit au lever du soleil assis sur un tabouret en plastique sans le voir car le temps était couvert. Le train partant l'après-midi, on a profité de la matinée pour acheter une nouvelle protection pour notre appareil photo et des chaussures de marche pour Yvan. On est aussi retourné à la poste centrale afin d'aller chercher nos bulletins de vote envoyés trois semaines auparavant par Marlyse (maman de Yvan). Ce fut choux blanc. Pas de lettre donc pas de vote de notre part (Yvan le regrette beaucoup).

Le train est arrivé à Ninh Binh lorsqu'il faisait déjà nuit. A peine sortis de la gare, nous avons été approché par deux Vietnamien. Un des Vietnamien nous a surpris par son entregent et le fait qu'il n'était pas du tout agressif (dans le sens: "vient dormir chez moi car je veux ton argent!"). Nous avons donc exceptionnellement accepté de le suivre pour voir son hôtel. Par principe, nous évitons de suivre les racoleurs et essayons de toujours trouver un hôtel avant d'arriver sur place.

On n'a pas du tout été déçu. Les chambres étaient propre, vaste et bon marché. On a très bien mangé. De plus, ils nous ont beaucoup aidé pour trouver les sites à visiter.

La visite en une journée

Ninh Binh est située à 93 km au sud de Hanoi et autant le dire d'entrée, cette ville n'est pas très jolie mais l'endroit est réputé pour la campagne environnante. On a donc loué un scooter pour découvrir la région.

Première étape, nous nous sommes rendus au lieu dit "Tam Coc" qui doit son nom aux grottes jalonnant la rivière Ngo Donc. La visite se fait donc en bateau sur cette rivière. Ce fut une magnifique balade d'une heure trente dans une petite embarcation avec un rameur et sa femme. On a traversé des rizières, passé sous trois grottes (127m de longueur, 70m et 45m) et pu admirer les rochers entourant l'endroit.

Comme toujours, on est vite rappelé à notre statut de touriste. Durant le trajet, nous avons eu droit au "bateau-magasin" ont essayé de nous vendre des boissons, des fruits, etc... Voyant que nous n'étions pas intéressés, ils ont essayé de faire acheter des boissons pour notre rameur et sa femme. Grâce à notre guide, nous ne sommes pas tombé dans le piège car les boissons ne sont jamais consommées mais revendues pour moitié prix par la suite. L'endroit est exploité par une coopérative et tous les Vietnamiens qui y travaillent se connaissent et sont donc de mèche. Ensuite, ce fut au tour de la femme du rameur de sortir le grand jeu. D'abord, ce fut la tentative de nous vendre t-shirt, nappes et cartes postales. Et pour terminer, elle a joué la femme fatigué au moment d'arriver à la fin du voyage et nous a demandé un pourboire alors tout était inclus dans le billet payé à l'entrée.

Deuxième étape, on a grimpé une petite colline pour atteindre un temple surplombant la rivière où nous avions navigué.

Troisième étape, on a tenté d'aller visiter l'ancienne capitale du Vietnam durant les dynasties Dinh (968-980) et Le (980-1009). Echec. Après le deuxième lac traversé en scooter, on a décidé de rebrousser chemin. Il a beaucoup plu avant notre arrivée dans la région et plusieurs routes sont complètement inondées. Cela peut aller de quelques centimètres à plusieurs dizaines. C'est sympa à traverser en moto mais il s'agit de ne pas caler et on ne sait pas toujours si on est sur la route ou à côté. On est donc retourné à Ninh Binh en fin d'après-midi.

Après une douche et un délicieux souper à notre hôtel, on est parti en bus de nuit pour Hué. Aussi une ancienne capitale du Vietnam. Le bus n'était pas aussi bien que celui de Chine (bus entre Guangzhou et Nanning) mais possédait des grands sièges rabattables bien plus confortable que la moyenne des bus.

Nous retenons de Ninh Binh:

  • notre hôtel: personnel très serviable, repas, chambre, etc...
  • la beauté du cadre
  • la balade en bateau
  • enfin du soleil...
  • ... ce qui donne de superbes photos