Carte Calendrier
Budget Lectures Le site
Ecrire un message Consulter les messages
Carte 1. Buenos Aires 2. Puerto de Iguazu 3. San Ignacio 4. Salta 5. Purmamarca 6. Humahuaca 7. S. Antonio de los Cobres 8. Cafayate 10. Cachi 11. Cordoba 12. Mendoza
Carte & photos -> Hokkaido -> Aomori -> Tokyo -> Mont Fuji -> Kyoto -> Nara Commentaires
Carte & photos -> Busan -> Temple Golgul -> Gyeongju -> Séoul Commentaires
Carte & photos -> Beijing -> Shanghai -> Tangkou & Mt Huang Shan -> Likeng -> Wuyuan -> Changsha -> Yangshuo -> Hong Kong -> Macao Commentaires
Carte & photos -> Hanoi -> Sapa -> Mt Fansipan -> Ninh Binh -> Hué & DMZ -> Hoi An -> Dalat -> Parc Cat Tien -> Ho Chi Minh City Commentaires
Carte & photos -> Phnom Penh -> Battambang -> Stung Sangker -> Angkor -> Ban Lung Commentaires
Carte & photos -> Don Det -> Pakse -> Tha Khaek -> Vientiane -> Luang Prabang -> Vang Vieng -> (Thaï) Bangkok Commentaires
Carte & photos -> Delhi -> Agra -> Jaipur -> Pushkar -> Bikaner -> Jodhpur -> Jaisalmer -> Udaipur -> Mont Abu -> Mumbai Commentaires
Carte & photos -> Dar Es Salam -> Zanzibar -> Moshi -> Kilimandjaro Commentaires
Cordoba: 10-11 septembre 2009 -> photos & google map <-

Cordoba est la 2e ville d'Argentine avec une population de 1.5 million. C'est une ville centrée sur la culture et l'éducation. Elle compte 7 universités dont l'une a été fondée par les Jésuites en 1622, 4 musés d'arts et cinq missions jésuites inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO situées dans la province.

Nous sommes arrivés tôt le matin à la gare centrale de Cordoba après une nuit passée dans un bus couchette depuis Salta. Pour la première fois depuis le début de notre voyage, nous n'avons pas eu de chance avec les auberges. Les deux premières étaient complètes (nos "premiers choix") et nous avons du nous rabattre sur un hôtel d'architecture coloniale (Hôtel Victoria) en pleine rénovation. Vu la grandeur des chambres, le haut plafond et le patio intérieur marbré, cet établissement a certainement eu ses heures de gloire dans les années de l'entre-deux-guerres. Il a néanmoins pris de l'âge et les travaux sont indispensables pour redonner du cachet à ce bel édifice. Vu qu'ils nous acceptaient seulement pour une seule nuit et nous avons cherché un autre hôtel pour la nuit suivante. On en trouvera un pour finalement annuler la réservation quelques heures plus tard.

En fait, nous n'avons pas été séduits par Cordoba. Dans l'optique de la célébration des 200 ans de l'Argentine (25 mai 1810), de nombreux bâtiments et places sont en rénovation. Quelques exemples: la place centrale (Plaza San Martin) et la cathédrale étaient en rénovation; le musée de la Memoria (sur la dictature 1976-1983) et le principal musée d'arts étaient fermés pour préparer la prochaine exposition... Bref, ce n'était pas la bonne période pour visiter Cordoba, ville nommée "capitale culturelle de l'Amérique de Sud en 2006".

Malgré tout, nous avons quand même profité de la ville pendant 2 jours. Nous avons surtout visité l'ancienne université jésuite fondée en 1622 et classée au patrimoine de l'UNESCO avec plusieurs autres constructions jésuites situées à proximité de la ville. La visite guidée en espagnol fut très intéressante et nous avons beaucoup appris sur l'activité et l'influence des jésuites avant leur expulsion des colonies espagnoles en 1767. Cela nous a aussi permis de comprendre l'organisation de l'université et d'apprendre notamment qu'il y avait 80 étudiants dans les premières années et seulement 1 ou 2 obtenaient leur diplôme. Les autres quittaient l'université sans diplôme mais, vu la réputation de celle-ci, obtenaient des postes importants dans l'administration ou la politique. Plusieurs personnalités historiques du pays sont d'anciens élèves. Aujourd'hui, l'université est toujours active et s'ajoute aux 6 autres que compte Cordoba.

Durant notre séjour, il y avait aussi la semaine du livre sur la place centrale. Nous avons donc parcouru les stands et noté que le Che est toujours (ou davantage) présent dans la culture argentine. Petit rappel, si le Che a participé à la révolution cubaine avec Fidel Castro et est mort en Bolivie, il est d'origine argentine et est né dans la ville de Rosario, proche de Buenos Aires.

Après 3 semaines sans réels musées d'art, nous avons saisi l'opportunité d'être à Cordoba pour en visiter deux. La première visite (Museo Bellas Artes Dr Genaro Perez) a débuté drôlement; nous avons du traversé une chorale en pleine répétition au centre du musée pour nous rendre d'une pièce à l'autre. On a essayé du mieux possible de ne pas faire grincer le vieux parquet en bois dans cet édifice du 19e siècle. Le deuxième (Palacio Ferreyra) était aussi situé dans un édifice qui valait à lui-seul une visite. Il s'agissait d'un ancien palace construit en 1914 dans le style Louis XVI.

On finira par la visite des cryptes jésuites redécouvertes en 1989 lors de l'installation de câbles téléphoniques.

La grande surprise de notre séjour à Cordoba fut la rencontre de Diego Buss et de son amie, un ancien collègue d'Yvan chez Ernst & Young. Nous les avons rencontrés dans une rue commerçante du centre-ville. Après 4 mois passés à voyager en Amérique Latine, ils étaient de passage à Cordoba avant de terminer leur aventure par la Patagonie. Malheureusement pour Diego, il est parti au sud sans sa super veste "Face Nord" qu'il avait oublié à Mendoza. Nous la récupérerons à Mendoza et la ramèneront en Suisse.

Après deux jours bien remplis, nous avons Cordoba pour la principale région viticole de l'Argentine, Mendoza.